Eikonix et le début de la prise de vue numérique

En 1982, Eikonix Corporation commercialise le premier instrument de prise de vue numérique enregistrant une image scannée par une barrette de 3000 photorécepteurs CCD qui se déplace sur 4000 lignes au travers d’une surface de 24x36 mm à l’intérieur même de l’appareil photographique.

 

Chaque capteur donne un signal, équivalent à l’intensité de lumière en ce point précis. Ce signal est ensuite traduit en une valeur numérique et cette matrice ou ensemble de valeurs devient une image.

 

Au début, l’image est en noir et blanc ou niveaux de gris comme on dit de nos jours, puis en ajoutant trois filtres rouge, vert et bleu et en combinant les trois images on obtiendra les premières prises de vues numériques en couleur.

 

Cet équipement particulièrement onéreux fut le plus souvent utilisé dans des laboratoires scientifiques. Industrial Light and Magic, société américaine d’effets spéciaux de cinéma créée par le réalisateur de «Star Wars» George Lucas, utilisera cet appareil pour digitaliser, image par image, ses premiers films.

 

En Suisse, la société Logimage l’intégrera dans ses logiciels de traitement d’image. En 1985, Eikonix Corporation est rachetée par Eastman Kodak pour 56,5 millions de dollars.

 

Grande Place
1800 Vevey/Suisse
Heures d’ouverture:
du mardi au dimanche
de 11h à 17h30

To view virtual tour properly, Flash Player 9.0.28 or later version is needed. Please download the latest version of Flash Player and install it on your computer.