Le portrait chez le photographe

Vers 1870, c’était très à la mode de faire faire son portrait et de l’offrir à ses amis. On pouvait choisir dans quel décor on voulait poser: un paysage familier, un jardin romantique, un beau salon. Les photographes avaient plusieurs fonds peints sur des toiles et des chaises spéciales, mais aussi des faux rochers, des faux ponts, des faux bateaux ... Pour ne pas bouger pendant la longue pose, on plaçait des appuie-tête derrière la tête des modèles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Illustration:

Fond peint, mobilier de studio et appuie-tête provenant de l’atelier Taeschler, Saint Gall, vers 1870

Grande Place
1800 Vevey/Suisse
Heures d’ouverture:
du mardi au dimanche
de 11h à 17h30

To view virtual tour properly, Flash Player 9.0.28 or later version is needed. Please download the latest version of Flash Player and install it on your computer.