Les précurseurs: Pierre-Louis Guinand

Né dans une famille d’horlogers aux Brenets dans le Jura neuchâtelois, se passionnait pour la fabrication du verre optique et fit des recherches dès 1784 pour obtenir la meilleure qualité possible du verre de type «flint». Ce verre s’utilisait alors pour les microscopes, télescopes, lunettes et autres instruments optiques, et plus tard dans la construction des objectifs. Sa technique de brassage de la matière première donnait des résultats exceptionnels; appelé par la suite le guinandage, ce procédé fut peu à peu introduit dans toutes les verreries dont celle de Théodore Daguet à Soleure, fournisseur de Lerebours et Secretan à Paris et de Voigtländer à Braunschweig.

 

Illustration:

Pierre-Louis Guinand (Gravure de O. Domen, 1844, d’après un portrait peint, publiée avec une notice biographique par H. Nicolet, lithograveur à Neuchâtel)

 

Grande Place
1800 Vevey/Suisse
Heures d’ouverture:
du mardi au dimanche
de 11h à 17h30

To view virtual tour properly, Flash Player 9.0.28 or later version is needed. Please download the latest version of Flash Player and install it on your computer.