1839: l’invention de Daguerre révélée au monde

Collections: daguerréotypes

 

Louis-Jacques-Mandé Daguerre, né en 1787 à Cormeilles-en-Parisis, arrive à Paris en 1804 et se forme comme décorateur de théâtre. Avec le peintre Bouton, il crée en 1822 le Diorama dans un bâtiment où de grandes toiles peintes sur leurs deux faces de sujets divers changent lorsqu’on les regarde en éclairage direct ou par transparence.

 

Pour ses travaux, Daguerre utilise beaucoup la camera obscura et se rend fréquemment chez les opticiens Chevalier qui lui font connaître l’existence de Niépce avec qui il s’associe.

 

Parallèlement à leurs recherches communes, Daguerre découvre que l’iodure d’argent se modifie rapidement à la lumière. Il place une plaque plaquée d’argent dans une boîte contenant des cristaux d’iode dont les vapeurs forment à sa surface l’iodure d’argent. Après son exposition dans l’appareil de prise de vue, l’image encore invisible sur la plaque est révélée par les vapeurs que dégage le mercure chauffé à une certaine température. Ce procédé est présenté le 19 août 1839 par Arago devant l’Académie des beaux-arts et celle des sciences réunies.

 

Illustration:

«Arago annonce la découverte de Daguerre, dans la séance publique de l’Académie des sciences, du 10 août 1839.» (Louis Figuier, La photographie, Paris, 1868-1888)

 

Grande Place
1800 Vevey/Suisse
Heures d’ouverture:
du mardi au dimanche
de 11h à 17h30

To view virtual tour properly, Flash Player 9.0.28 or later version is needed. Please download the latest version of Flash Player and install it on your computer.