Vest Pocket: l’appareil du soldat?

Comme son nom l’indique, le Vest Pocket est d’un volume si réduit qu’il peut tenir dans une poche de gilet. Appareil pliant, il doit sa petite taille également à l’utilisation du film 127, plus compact que ses prédécesseurs. Ses dimensions, sa simplicité d’utilisation et son coût modéré en ont fait un véritable succès populaire dès son apparition en 1912.

 

Pendant la Première Guerre mondiale, Kodak lance aux Etats-Unis une campagne publicitaire encourageant les recrues à détenir un tel appareil. Il y est présenté comme un remède à l’ennui dans les camps d’entraînement où les soldats séjournaient avant d’être envoyés en Europe, et un moyen de faire partager leur quotidien à leurs proches. En France, ce sont les catalogues Photo-Plait qui font de la publicité pour le Vest Pocket, présenté comme le «Kodak du soldat». Cette appellation laisse penser aujourd’hui que chacun possédait alors son Vest Pocket. En vérité, il semblerait qu’il restait plutôt l’apanage des officiers ou de quelques soldats provenant de milieux aisés.

 

Malgré l’interdiction officielle de prendre des clichés au front, préservation de la confidentialité des opérations oblige, d’innombrables prises de vue sont réalisées. Certains journaux illustrés tirent même parti de cette profusion d’images en organisant des concours récompensant la meilleure photographie de guerre amateur.

 

Illustration:

Folding Kodak Vest Pocket, Eastman Kodak Co, Rochester, USA, 1912-1914, premier modèle, petit appareil «de poche» pour des vues de 4,5x6 cm

 

Grande Place
1800 Vevey/Suisse
Heures d’ouverture:
du mardi au dimanche
de 11h à 17h30

To view virtual tour properly, Flash Player 9.0.28 or later version is needed. Please download the latest version of Flash Player and install it on your computer.