Le format APS

Pour relancer le marché de la photographie, cinq géants de l’industrie s’unissent pour lancer, en 1996, un nouveau format de film, l’Advanced Photographic System. Donner un nouveau souffle au marché en perte de vitesse de la prise de vue ? C’est le pari que font Kodak, Fuji, Canon, Nikon et Minolta.

 

Ils commercialisent en 1996 l’APS, un nouveau format de film dont la principale innovation est l’ajout d’une bande magnétique, enregistrant des données numériques relatives à l’image. Il devient possible d’indiquer divers paramètres, tels que l’heure de la prise de vue ou les données d’exposition, ainsi que le format auquel les photographies doivent être tirées. Il est également envisageable d’ajouter du texte ou du son. Contenu dans une cassette, ce film de 24 mm de largeur doit simplement être déposé dans l’appareil. Le chargement se fait ensuite automatiquement, évitant toute mauvaise manipulation.

 

Commercialisé avec comme ambition d’en faire le nouveau standard dans le domaine de la photographie argentique, l’APS n’a récolté qu’un succès mitigé. L’absence d’avantages décisifs sur le film 35 mm et l’arrivée progressive d’appareils numériques destinés au grand public n’ont certainement pas joué en sa faveur.

 

Illustration:

Le film développé et stocké dans sa cartouche d’origine ainsi qu’une mini planche-contact et tous les tirages dans les 3 formats propres à l’APS, dont l’intéressant format panoramique, prennent place dans une boîte-coffret pour leur retour après traitement et leur archivage

 

Grande Place
1800 Vevey/Suisse
Heures d’ouverture:
du mardi au dimanche
de 11h à 17h30

To view virtual tour properly, Flash Player 9.0.28 or later version is needed. Please download the latest version of Flash Player and install it on your computer.