Le photo CD 1992

C’est en 1979 que Philips et Sony, avec la collaboration de Hitachi, mettent au point le CD audio (Compact Disc) dont la production industrielle débute en août 1982.

 

Le disque compact est muni d’une surface réfléchissante qui comporte diverses cavités. Celles-ci sont «lues» par un faisceau laser et produisent des variations binaires, donc numériques, transmises à un capteur. En 1985 apparaît sur le marché le CD ROM, destiné à être lu par un ordinateur.

 

En 1992, Kodak lance le photo CD pour le stockage de photographies numérisées. Ce système accessible à tous, particuliers comme professionnels, premier «pont» entre l’analogique et le numérique, permettait d’y stocker une centaine d’images analogiques scannées en haute résolution. Il était ensuite possible d’introduire dans un ordinateur ses images pour les traiter – Photoshop sort en 1990 – , les visionner et les stocker.

 

La plupart des grands laboratoires proposaient ce service à leurs clients. Ils étaient équipés d’un système KODAK PCD Imaging Workstation (PIW) qui se compose d’un scanner de film, d’un gestionnaire de données, d’un moniteur couleur, d’un graveur de CD, d’une imprimante thermique pour les index et du logiciel idoine. C’est aussi dès ce moment que le tirage industriel des films de «photos de famille» devient numérique sans que l’utilisateur en ait forcément conscience.

 

Illustration:

Un technicien de chez Kodak inspecte au microscope la surface d’un photo CD (Don Cochran, 1993)

 

Grande Place
1800 Vevey/Suisse
Heures d’ouverture:
du mardi au dimanche
de 11h à 17h30

To view virtual tour properly, Flash Player 9.0.28 or later version is needed. Please download the latest version of Flash Player and install it on your computer.