Le camphone ou photophone 1999

Dans les années 1980, divers appareils téléphoniques munis de caméra et d’écran voient le jour tel le Lumaphone de la société Atari.

 

Philippe Kahn, informaticien français, construit le premier cameraphone en 1997, puis en 1999, le réseau japonais J-phone accueille les premiers camphones ou photophones mis sur le marché par Sharp.

 

Dès le nouveau millénaire, tous les producteurs de téléphones mobiles se ruent sur ce marché prometteur, offrant même, pendant un temps, des mini caméras qui se fichent sur des appareils plus anciens. Les performances progressent à toute vitesse, passant de quelques pixels à des définitions que des premiers équipements numériques les plus performants n’offraient même pas quelques années plus tôt … fonction panoramique, prise de vue de nuit, rien n’est oublié.

 

En 2008, il s’est vendu en France 4,8 millions d’appareils photographiques et 19 millions de camphones ou photophones, si vous souhaitez encore les appeler ainsi…

 

Parmi les instruments nés de la révolution numérique, les photophones sont ceux qui ont le plus bouleversé les usages de la photographie qui, au-delà de son rôle premier de mémoire, devient un simple moyen de communication destiné à montrer et échanger des images devenues éphémères.

 

Illustration:

Spectatrice photographiant une course de taureaux avec son photophone à Aigues-Mortes lors d’une fête votive, octobre 2008

 

Grande Place
1800 Vevey/Suisse
Heures d’ouverture:
du mardi au dimanche
de 11h à 17h30

To view virtual tour properly, Flash Player 9.0.28 or later version is needed. Please download the latest version of Flash Player and install it on your computer.