Les appareils espions

L’appareil espion, ou déguisé en une forme inhabituelle pour prendre des photographies en toute discrétion, apparaît dès l’avènement de la plaque sèche au gélatino-bromure, même si quelques tentatives sont plus précoces.
 
L’appareil espion, sérieux ou ludique, prend toutes les formes possibles: revolver, disque dissimulé sous le gilet, cravate, jumelles, chapeau, livre et même sac à main! Il est équipé de plaques parfois de très petit format et de dispositifs ingénieux pour leur avancement… Par la suite, l’apparition du film sur support souple permettra d’autres fantaisies comme le stylo, la montre, ou la canne…
 
 
 
Illustration:
Appareil Photo-Cravate d’Edmond Bloch, Paris, 1890
La cravate dissimule un boîtier en métal plat et ovale contenant six plaques de 2,5 cm de côté montées dans des châssis fixés sur une chaînette que l’on actionne pour faire avancer la plaque à exposer derrière l’objectif qui a l’allure d’une épingle de cravate. L’appareil est déclenché à l’aide d’une poire discrètement cachée dans la poche de son utilisateur
 
Grande Place
1800 Vevey/Suisse
Heures d’ouverture:
du mardi au dimanche
de 11h à 17h30

To view virtual tour properly, Flash Player 9.0.28 or later version is needed. Please download the latest version of Flash Player and install it on your computer.