La photographie au sténopé

La photographie au sténopé permet de revenir à la plus simple expression de l’appareil de prise de vue, de toucher à l’essence même de la formation de l’image photographique.

 

Le sténopé fonctionne suivant le principe de la camera obscura : en perçant un petit trou dans une chambre obscure, celui-ci ne «sélectionne» qu’un seul rayon réfléchi par point du sujet. Tous les rayons qui se croisent à cet endroit précis projettent ensemble sur la surface mise en travers de leur chemin – que celle-ci soit un film ou un capteur numérique - l’image inversée de la vue extérieure.

 

La profondeur de champ quasi infinie due à l’absence de lentille, alliée à un temps de pose long permettent de réaliser d’étonnantes prises de vue… Cette vision particulière, due à une image nette de bout en bout, produite par le sténopé, et son utilisation fort simple ont bien sûr donné rapidement envie aux photographes de se servir d’appareils où l’objectif est remplacé par ce fameux petit trou.

 

Illustration: 

PANAM   Dans le style architectural des aéroports des années 1950

Appareil à sténopé de fabrication artisanale (carton recouvert de tissu et peint), Peter Olpe, Bâle, 1991

 Format de 56×180 mm, f-stop 1:160, tirage de 48 mm

Peter Olpe, designer, enseignant et graphiste de Bâle, s’est très tôt passionné pour la photographie au sténopé: il a conçu et fabriqué au gré de ses expériences de nombreux appareils, pure création en totale osmose avec les images qu’ils produisent.

L’artiste a fait don de sa collection au Musée suisse de l’appareil photographique en 2012.

 

 

Grande Place
1800 Vevey/Suisse
Heures d’ouverture:
du mardi au dimanche
de 11h à 17h30

To view virtual tour properly, Flash Player 9.0.28 or later version is needed. Please download the latest version of Flash Player and install it on your computer.