Autour de l’image animée

Le fonctionnement des appareils conçus pour animer l’image est basé sur le phénomène de la persistance de l’image rétinienne: lorsque des images composant un mouvement se succèdent à un rythme élevé avec une rupture entre elles, notre oeil ne perçoit pas celle-ci et le mouvement nous est restitué en continu comme dans la réalité.

 

La lanterne magique cinématographique fonctionne sur le même principe que la lanterne pour images fixes, avec en plus un obturateur à pale devant l’objectif et un système d’entraînement du film qui est un support 35 mm perforé, monté en boucle.

 

Les Mutoscopes ont été commercialisés dès 1894 par la American Mutoscope Company et diffusés à Paris dès 1899: en glissant une pièce de dix centimes dans l’appareil, on pouvait tourner une manivelle et contempler «une scène pleine de vie et d’animation». Les images sont des feuillets de papier montés sur une roue qui en compte un millier environ. Au moment où celle-ci est mise en route, une lampe à incandescence s’allume. Les sujets de ces images sont très divers, avec une préférence marquée pour les scènes grivoises!

 

Illustration:

Mutoscope produit par International Mutoscope Reel Co, New-York ,vers 1920

 

Grande Place
1800 Vevey/Suisse
Heures d’ouverture:
du mardi au dimanche
de 11h à 17h30

To view virtual tour properly, Flash Player 9.0.28 or later version is needed. Please download the latest version of Flash Player and install it on your computer.