Fondation du Musée

 

 

RECONNAISSANCE-D-UTILITE-PUBLIQUE-FONDATION.pdf

 

 

Présidée par Jacques A Stähli, la  Fondation du musée suisse de l'appareil photographique a pour but de soutenir le Musée pour sauvegarder et  mettre en valeur tout matériel relevant de l’histoire des techniques photographiques et en particulier des appareils, accessoires et autres procédés de fabrication suisse.

 

Ce rôle d'utilité publique, reconnu par l'administration fiscale, permet à nos donateurs ou mécènes de faire valoir leurs contributions à la conservation du patrimoine et de la mémoire photographique suisses.

 

Depuis sa création en 1991, la Fondation a ainsi pu réunir des fonds pour de multiples opérations qui ont transformé radicalement le Musée.

 

La première action de la Fondation fut l’acquisition d’un très bel ensemble de camerae obscurae et d’instruments du 19e siècle, dont un Mégalétoscope du photographe tessinois établi à Venise, Carlo Ponti, issu d'une importante collection suisse dispersée lors d'une vente aux enchères chez Sothesby's à Londres.

 

Puis ce fut, tour à tour, l’acquisition, grâce au soutien d’Elinchrom, d’une exceptionnelle chambre d’atelier à tiroir de format 21x27 cm fabriquée par Charles Chevalier, suivie de la collection Schuler d’appareils de petit format, ou encore de magnifiques exemples de procédés photographiques, daguerréotypes, et autres ferrotypes.

 

Au fil des ans, ce sont plus de 380 objets du plus grand intérêt technique et historique qui sont venus enrichir la cohérence des collections du Musée.

 

A la fin du 20e siècle, la Fondation réunissait près de la moitié du financement destiné à l’extension du Musée et au transfert de son entrée publique sur le plain-pied de la Grande Place, notamment grâce au soutien de la Loterie Romande et du Fonds fédéral de la frappe des monnaies commémoratives.

 

Grâce aux contributions de l'Office fédéral de la culture dans le cadre du soutien aux projets photographiques d'importance nationale,  la Fondation a réussi, les années suivantes, le sauvetage de plusieurs collections de tout premier ordre, telle celle de Gerhard Honegger, dernier montreur de lanterne magique en Suisse, ou encore celle de l’historien et journaliste Urs Tillmanns accompagnée du dépôt de ses archives.

 

A chaque fois, le rôle de la Loterie Romande, d'Elinchrom, fabriquant suisse de flashes électroniques professionnels établi à Renens, mais également des multiples partenaires du Musée, fut déterminant.  Que tous trouvent ici l'expression de notre profonde reconnaissance.

 

 

 

 

 

 

Illustration:

Mégalétoscope de Carlo Ponti, commercialisé par Carlo Naya, vers 1860

Grande Place
1800 Vevey/Suisse
Heures d’ouverture:
du mardi au dimanche
de 11h à 17h30

To view virtual tour properly, Flash Player 9.0.28 or later version is needed. Please download the latest version of Flash Player and install it on your computer.